Guide du vocabulaire immobilier
Uncategorized

Petit guide du vocabulaire immobilier

Dans un domaine spécifique, le « jargon » le caractérise, c’est ainsi qu’un guide du vocabulaire immobilier est nécessaire pour mieux comprendre ce secteur. Être négociateur immobilier requiert des notions plus ou moins approfondies en techniques et quelques termes les plus usités dans le domaine.

Le guide du vocabulaire immobilier, savoir faire bon usage

Il faut savoir qu’il est difficile d’acquérir dans un bref délai tous les vocables de l’immobilier, mais cela peut se faire au fur et à mesure. Toutefois, pour réussir dans ce domaine en tant que négociateur immobilier, en tant que mandataire et autres, il faut les maîtriser, car les détails sont subtils et pourraient induire en erreur.

Des formations et cours sont prodigués par des professionnels, mais il y a des ouvrages qui permettent d’acquérir les basiques, sinon la totalité des termes en immobilier. Il existe donc des vocables généraux, du lexique juridique et des mots issus du langage administratif. Se munir d’un dictionnaire sur ce domaine est conseillé.

Le lexique basique

Quand on fait ses débuts dans le métier, il faut savoir maîtriser certains mots et formules. Ainsi, il faut connaître le sens et l’occasion pendant laquelle ils seront utilisés. Quelques-uns sont à savoir impérativement, entre autres l’ « acte authentique de vente » qui définit la concrétisation de la vente d’un bien immobilier entre le vendeur et l’acheteur après versement de ladite somme.

L’ « adjudication » traduit une vente au meilleur enchérisseur. Le « bail » est un contrat de location signé par les deux parties. Le « cadastre » est l’ensemble des fichiers et papiers administratifs dans lesquels sont recensées les propriétés administratifs. Les « charges de copropriété » sont nécessaires pour un bon fonctionnement d’une copropriété. La « main levée » détermine la procédure permettant à lever une hypothèque. La « quotité » consiste au quote-part à répartir entre les co-emprunteurs. Et l’ « usufruit » est le droit de jouir d’un bien appartenant à un autre à condition d’en prendre soin. « Warrant » est une option offerte par un organisme de crédit qui permet de vendre ou d’acheter un titre à une certaine échéance et à un certain prix.

Les abréviations à maîtriser

Quand il s’agit de guide du vocabulaire immobilier, les abréviations sont plutôt nombreuses. Parmi ces termes abrégés, il y a le C.O.S ou coefficient d’occupation du sol déterminant la surface constructible d’un terrain entier. Le P.E.L ou Prêt Épargne Logement est un crédit qui est destiné pour l’achat ou la construction d’un logement. Le C.E.L ou Compte Épargne Logement a le même fonctionnement que le P.E.L, plus souple mais moins avantageux.

La S.C.I ou Société Civile Immobilière définit une société à titre « non commercial » qui opère dans l’acquisition, dans la construction, dans la gestion ou dans la vente d’un patrimoine immobilier. La V.E.F.A ou Vente en Etat Futur d’Achèvement est une vente « sur plan » qui permet à l’acquéreur de devenir propriétaire du sol d’une construction en cours d’achèvement. D’autres abréviations ainsi que des vocabulaires sont très usités, mais ce sont les plus courants dans le domaine de l’immobilier.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *